lundi 9 juillet 2018

Thierry...


Il est des personnes que l'on croise à différentes étapes de la vie..Il en est ainsi de Thierry..

Un  blondinet, accompagné de sa maman, un jour a franchi le seuil de la classe enfantine. Il s'appelait Thierry, il devait avoir quatre ans, peut-être cinq, il semblait très impressionné par le joyeux brouhaha qui régnait dans la classe.. Dans les années soixante-dix, les classes enfantines étaient fréquemment surchargées (40 voire 45 enfants de 2 à 6 ans en fin d'année..). Quel souvenir  conserve-t-il de cette époque ?
Et puis, suite à une mutation, je quittai le village.

Une vingtaine d'années plus tard, j'ai retrouvé cette école de campagne. Avec ma classe de ce2, cm1, cm2, nous étions très impliqués dans la défense de l'environnement. Je suis certaine que mes anciens se souviennent du "club nat", de la participation au concours des écoles fleuries, des lapins qui venaient dévorer nos parterres..

A cette même époque, le CARFO organisait un recensement général des mares de Flandre. Au centre du village, dans un verger, à côté du presbytère, se trouvait une mare. Bénévole au G.O.N, Thierry œuvra à la restauration, à l'aménagement et à la préservation de ce site qui appartenait à l'évêché.
Il entra en relation avec l'école et nous fit découvrir le lieu, la faune aquatique, les nombreuses espèces végétales et arbusives ; je me souviens du néflier et de ses fruits que l'on consomme après les premières gelées.
En tant qu'intervenant, il construisit aussi, avec mes élèves, des nichoirs que l'on disposa un peu partout..
Puis pour moi, l'heure de la retraite arriva, nous nous perdîmes de vue..

En février dernier, François d'Accueil Paysan nous contacta. Il recherchait des volontaires qui accepteraient de participer à une étude de milieu. Le but était de faire naître l'idée de biodiversité chez les accueillants. Pour ce faire, une personne compétente, passerait à plusieurs reprises , elle découvrirait les lieux à proximité du gîte, la végétation, la flore, les  insectes, les oiseaux..


                                                    Thierry, lors de sa dernière visite..
jamais sans son matériel, jumelles, calepin, filet à papillons..
l'azuré commun

la cétoine dorée cachée dans une fleur d'arum
 une belle dame posée sur le sol
notre fierté: l'alignement de saules têtards
ils abritent insectes, oiseaux..
et parfois, durant les vacances, des explorateurs en herbe..

Et c'est ainsi, grâce à Accueil Paysan que j'ai retrouvé avec plaisir Thierry ! Les rôles sont désormais inversés, c'est lui qui, patiemment, lors de ses passages, m'aide à identifier le chant des oiseaux, celui de l'accenteur mouchet, de la linotte, du pouillot véloce ou du troglodyte mignon..à nommer certaines herbes dites "mauvaises": les joncs diffus, les renoncules scélérates, les arums tachetés, les compagnons blancs ..à reconnaître certains papillons (même si ce jour-là, ils avaient pour la plupart, décidé de ne pas se montrer!!).
Dois-je ajouter que j'admire ce garçon ou plutôt cet homme qui s'est toujours passionné pour la nature et l'environnement ?

lundi 25 juin 2018

Exposition Bernard Deroite à Longfossé.

Ce Mc Cormick Farmall de 1961 superbement restauré, semble sortir de l'usine...
 Un tracteur Vendeuvre bicylindre,refroidi par air de 1959..
 Une superbe Peugeot 201,fabriquée à Sochaux entre 1929 et 1937, vitesse maximale 87kmh.
Un SOM 40, l'emblème de la marque française Someca, écoulé à plus de 18741 exemplaires durant ses 7 années de fabrication, un record pour l'époque. En 1957, il était considéré comme l'un des plus gros tracteurs construit pour le marché agricole européen.
 Allez les bleus! on y croit!

 Jolies voitures d'un autre temps...
 Un motoculteur de 1950.
 Cette batteuse, actionnée par un tracteur, était emmenée de ferme en ferme,et battait les gerbes de blé stockées dans les meules ou dans les granges..
C'était donc, ce week-end sous le soleil, que le conservatoire organisait l'exposition Bernard Deroite. A deux pas du Village des Métiers d'Art, des passionnés exposaient leur matériel de collection.

vendredi 18 mai 2018

Looberghe..

Looberghe, paisible village rural d'environ 1200 habitants, s'étend  en Flandre Maritime sur une superficie de 19,55km2.
Entourée du cimetière, l'église St Martin du XVIIe possède un buffet d'orgues de 1715, classé au registre des monuments historiques.

En 1435, lors d'un siège tenu par les Anglais, l'église fut incendiée. De nombreux laboureurs qui s'y étaient réfugiés, périrent dans les flammes (Histoire de Bourbourg par Louis de Backer).                                                                                    

"Durant des siècles, les moulins furent la parure de Flandre maritime où souffle le vent du large".(Joseph Dezitter: les derniers moulins de Flandre).

Looberghe, au siècle dernier, possédait trois moulins.
Le moulin de l'Hostine (tour octogonale en bois sur socle de briques) ou moulin à vis d'Archimède (remplacé par une station  de pompage à proximité) permettait d'assécher les terres situées à proximité de la haute Colme.
Le moulin Mormentyn, aujourd'hui disparu, était à l'origine un moulin à huile (ses meules broyaient les graines de lin et de colza) et à farine.
Le moulin "Meesemaecker"ou "au million de briques"construit en 1840, se dresse encore fièrement route de Cassel. .La deuxième guerre mondiale lui fit perdre ses ailes (il servit d'observatoire pour les Allemands)...Construit sur un tertre percé d'un tunnel, un chariot  de blé pouvait le traverser.


 Autre caractéristique de notre région, les nombreuses chapelles...Elles étaient souvent construites par reconnaissance lorsqu'un souhait était exaucé. Ce fut le cas de la chapelle des roses située à proximité du moulin et dédiée à Ste Thérèse.
En 1915, plusieurs soldats de la commune firent le voeu de construire une chapelle, s'ils revenaient indemnes de la guerre ..Ils revinrent du front et tinrent leur promesse. La première pierre fut posée en 1927. L'inauguration et la bénédiction solennelles eurent lieu le 25 juillet 1937. Sur l'affiche de l'époque, on peut lire" un groupe d'aviateurs de la région survoleront la Procession et la Chapelle et feront tomber une pluie de roses".


Rue de la mairie, se dresse plus modeste et aussi plus ancienne, la chapelle Ste Germaine ( XIX ème). Autrefois simple cube recouvert de béton, elle a été restaurée en 2000 par l'association Yser Houck et est devenue "une vraie chapelle en tuiles avec des murs en briques apparentes"


Autre élément important à Looberghe : le canal de la Haute-Colme qui relie l'Aa à Watten au canal de Bergues. Un pont-levis enjambait le canal et permettait d'accéder au village. Une personne était affectée à la manoeuvre du pont qui devait être levé pour permettre le passage des péniches transportant blé, betteraves, pulpes de betteraves, charbon..
En direction de Bourbourg, un canal de dérivation fut creusé en 1932, mis au gabarit européen en 1967.
Peu à peu, la Haute Colme allait perdre ce rôle de communication fluviale qu'elle avait joué tout au long de l'histoire. Aujourd'hui, le "pont-levis " a disparu pour faire place à un banal pont, le canal est devenu le havre de paix des pêcheurs, poules d'eau, canards..le chemin de halage qui le borde, permet de jolies balades jusque Bergues. 


Dès le XI ème siècle, les comtes entreprennent d'assécher les terres marécageuses de notre région. On parle de"marais entre Watten et Bourbourg"puisqu'il n'existe aucune agglomération entre ces deux bourgades (Georges Dupas: histoire de Bourbourg et de sa chatellenie).

L'inondation par eaux marines ou pluviales a toujours été un souci permanent, des digues sont construites (XIVème), des fossés, des watergangs sont creusés ( XVème).
Aujourd'hui encore, les mêmes organismes "les wateringues" sont chargés de gérer les eaux dans les plaines maritimes. Seuls, les moyens différent.

 Ci-dessous, une des trois stations de pompage, à Looberghe. Elle évacue l'eau  de ruissellement des terres, récupérée par les watergangs, la rejette dans le canal. L'écluse Tixier à Dunkerque permet ensuite l'évacuation des eaux dans la mer du nord ..

Quelques watergangs aux noms flamands quadrillent les terres du village: l'ouverdyck (près de chez nous), le lansdyck, le schardauwgracht, le snacke dyck, le schey dyck, le vliet et j'en oublie...



 Et pour découvrir ce paysage pittoresque,  rien ne vaut les sentiers de randonnée..

dimanche 6 mai 2018

Balade champêtre...

 Aujourd'hui, je vous emmène découvrir la source de l'Yser à Buysscheure (à une dizaine de kms de chez nous). L'Yser est un petit fleuve côtier d'une longueur de 78kms qui traverse les Flandres françaises et belges puis se jette dans la mer du nord à Nieuwport.

 Une haie d'aubépine borde le site..
 A proximité,une mare ombragée, peuplée de grenouilles et têtards...
 Direction Broxeele pour découvrir l'imposant presbytère de briques rouges transformé en mairie et là, sur une stèle, vous l'apercevez ?
Approchons-nous, mais oui, c'est bien lui ! le manneken pis ! Cette réplique a été offerte par la ville de Bruxelles à son homonyme "Broxeele".
 Non loin, l'église Saint Quentin entourée du cimetière.
 Ici, nous retrouvons l'Yser à Bollezeele, à quelques kilomètres de sa source.
 Et voici la  chapelle de la source Notre Dame.
Dernière étape, le village de Volckerinckhove pour y découvrir un moulin à cheval construit par l'association Yser Houck à partir de documents anciens. Malgré l'arrivée des moulins à vent et à eau, ces moulins ont perduré dans nos campagnes jusqu'au XIX ème siècle (voir article: moulin à cheval association Yser Houck).

Bientôt, je vous emmènerai découvrir notre village! Bonne semaine!

dimanche 29 avril 2018

Tracteurs en Weppes...

Ce week-end, se tenait à Beaucamps-Ligny (à 10 mns de Lille) la 21ème édition de la fête  de printemps  ...                                                                                                                            
Impensable pour un amoureux de matériel agricole ancien de rater ce rendez-vous ! 
Quelques photos de tracteurs restaurés..                                                                                                                
   
   
    
   
    
    
                                                                                                                                                                               Sur le site, on trouvait également des animations pour petits et grands: circuit de quad, mini  tracteurs, promenades en remorques, conduite de troupeaux, jeux anciens, courses de tracteurs à pédales, ateliers: maquillage, jardinage, des photos de moisson, de battage et ... une superbe exposition de fers à repasser animée par un passionné !! (association PHER à Sebourg près de Valenciennes).                            
                       
     
         Bonne fête du 1er mai !  A bientôt !

mercredi 25 avril 2018

Petite escapade ..

Mais tout d'abord labellisation définitive "Accueil Paysan",validée  par Anne et François, pour notre gîte "La clé des champs".
Un an déjà que nous avons le plaisir d'accueillir des touristes d'horizons, de pays différents! un an que nous nous enrichissons à leur contact, un an que nous avons la possibilité  de leur transmettre la passion de la terre et des Flandres...


Puis direction la Haute-Vienne pour profiter des vacances de quatre loulous et fêter les cinq ans de notre petit dernier..


  Ensuite, assister à une exposition de tracteurs Vendeuvre à Soulangis, près de Bourges, dans le Cher pour faire plaisir à mon petit mari !!                                                                                                                                           

   Découvrir la maison et la "cathédrale" de Linard,"la plus haute du monde car elle a pour toit le ciel" oeuvre d'art où se mêlent architecture, sculpture, céramique, mosaïque et récupération à Neuvy-Deux-Clochers.

     
     
     
   
   Terminer le week-end par une visite des jardins du prieuré Notre-Dame d'Orsan à Maisonnais..


        
Puis retrouver avec plaisir les hauts de Flandre ...                                       

Thierry...

Il est des personnes que l'on croise à différentes étapes de la vie..Il en est ainsi de Thierry.. Un  blondinet, accompagné de sa ...