jeudi 20 septembre 2018

Patrimoine, quand tu nous tiens..

Cette année, c'est un petit village situé à une vingtaine de kms de chez nous, qui a retenu notre attention,  suivez-nous à Nortkerque.. au château de la Palme..
Le papa du propriétaire des lieux nous accueille. La visite commence par la ferme, la cour carrée et pavée est enserrée de bâtiments.
On aperçoit à gauche une partie de la grange dont la charpente et la toiture ont été rénovées.


            
          
                A droite, toiture neuve également pour les écuries.

              
                                                                                                                   
Maintenant, visite du parc: des allées sinueuses, des arbres centenaires... Ah, s'ils pouvaient parler..ces témoins du passé !

               

           Dans son écrin de verdure, apparaît..

              

          le château de la Palme, demeure du XVIII ème siècle.

            

                                                       Le puit artésien aménagé en 1819.

           

 Anecdotes, historique de cette famille propriétaire des lieux depuis maintes générations, transformation et évolution du château, tout nous fut raconté avec passion.. merci monsieur Whitman pour ce rendez-vous avec l'Histoire..


Nortkerque, c'est aussi Natur'pom et une nouvelle rencontre avec un passionné.. qui nous a fait découvrir son verger, des variétés anciennes de pommiers adaptées au climat qui se passent de pesticides, mais aussi des néfliers, des poiriers, des figuiers.

     
     
    
    
    
  

Promis, un jour nous vous emmènerons à Cassel, 
                          classé village préféré des Français. A bientôt !                           

vendredi 14 septembre 2018

L'été tire sa révérence..

              Une dernière fête de la moisson à Laventie et bien sûr de jolis spécimens anciens.

                                                          Société Française 201.

                                                           Farmall F235 diesel.

                                                            Clin d’œil au patois

                                           Moissonneuse batteuse mc cormick F8-63

                                           Fabriqué en Suède: un Bolinder Munktell.

                                             Moissonneuse-batteuse Bolinder tractée.

                              Planteuse à pommes de terre à 1 rang, tirée par un cheval.

                         Outil  servant à déchaumer,après la moisson, tiré par un cheval.

                                                            Petits semoirs

                                                            Charrue Brabant.


         C'était aussi,la fête de la tomate et des légumes anciens à Haverskerque..


Bonne semaine!

dimanche 29 juillet 2018

de 1900 à 1950..


   
 
                    Nos loulous passent quelques jours chez nous....Mieux que personne,
                    parce que très impliqués, ils vous présentent notre petit musée retraçant
                    la vie au siècle dernier..

                                                                                                          
 
             
                                             Premier rasage, faut que je m'applique!!

 
                         
                                                   Y-a assez de mousse,mamie?

 
                     
                                             La lessive à l'ancienne, c'est pas du gâteau!

                         
                                               Heureusement, persil lave plus blanc...

 
                         
                                        J'adore: je travaille et je me fais des muscles!

                         
                                                       C'est grave ,docteur?

                         
                                                           Le bain à l'ancienne..

                       
                                                         Les gaufres,on aime!

                       
                                                         Pas encore fait ce café?

                       
                                      D'accord, c'est pas rapide, mais on a le temps!

    
                           
                                   Plus besoin de maman, je sais repasser maintenant!


  Servir de trait d'union entre les générations me plaît et me paraît très important! Permettre à nos    petits-enfants de découvrir, ne serait-ce que par des jeux, la vie simple mais aussi laborieuse de nos grands-parents.
Apprendre à ne pas être esclave des futilités, des gadgets, de la mode..
Apprendre à se consacrer à l'Essentiel!






lundi 9 juillet 2018

Thierry...


Il est des personnes que l'on croise à différentes étapes de la vie..Il en est ainsi de Thierry..

Un  blondinet, accompagné de sa maman, un jour a franchi le seuil de la classe enfantine. Il s'appelait Thierry, il devait avoir quatre ans, peut-être cinq, il semblait très impressionné par le joyeux brouhaha qui régnait dans la classe.. Dans les années soixante-dix, les classes enfantines étaient fréquemment surchargées (40 voire 45 enfants de 2 à 6 ans en fin d'année..). Quel souvenir  conserve-t-il de cette époque ?
Et puis, suite à une mutation, je quittai le village.

Une vingtaine d'années plus tard, j'ai retrouvé cette école de campagne. Avec ma classe de ce2, cm1, cm2, nous étions très impliqués dans la défense de l'environnement. Je suis certaine que mes anciens se souviennent du "club nat", de la participation au concours des écoles fleuries, des lapins qui venaient dévorer nos parterres..

A cette même époque, le CARFO organisait un recensement général des mares de Flandre. Au centre du village, dans un verger, à côté du presbytère, se trouvait une mare. Bénévole au G.O.N, Thierry œuvra à la restauration, à l'aménagement et à la préservation de ce site qui appartenait à l'évêché.
Il entra en relation avec l'école et nous fit découvrir le lieu, la faune aquatique, les nombreuses espèces végétales et arbusives ; je me souviens du néflier et de ses fruits que l'on consomme après les premières gelées.
En tant qu'intervenant, il construisit aussi, avec mes élèves, des nichoirs que l'on disposa un peu partout..
Puis pour moi, l'heure de la retraite arriva, nous nous perdîmes de vue..

En février dernier, François d'Accueil Paysan nous contacta. Il recherchait des volontaires qui accepteraient de participer à une étude de milieu. Le but était de faire naître l'idée de biodiversité chez les accueillants. Pour ce faire, une personne compétente, passerait à plusieurs reprises , elle découvrirait les lieux à proximité du gîte, la végétation, la flore, les  insectes, les oiseaux..


                                                    Thierry, lors de sa dernière visite..
jamais sans son matériel, jumelles, calepin, filet à papillons..
l'azuré commun

la cétoine dorée cachée dans une fleur d'arum
 une belle dame posée sur le sol
notre fierté: l'alignement de saules têtards
ils abritent insectes, oiseaux..
et parfois, durant les vacances, des explorateurs en herbe..

Et c'est ainsi, grâce à Accueil Paysan que j'ai retrouvé avec plaisir Thierry ! Les rôles sont désormais inversés, c'est lui qui, patiemment, lors de ses passages, m'aide à identifier le chant des oiseaux, celui de l'accenteur mouchet, de la linotte, du pouillot véloce ou du troglodyte mignon..à nommer certaines herbes dites "mauvaises": les joncs diffus, les renoncules scélérates, les arums tachetés, les compagnons blancs ..à reconnaître certains papillons (même si ce jour-là, ils avaient pour la plupart, décidé de ne pas se montrer!!).
Dois-je ajouter que j'admire ce garçon ou plutôt cet homme qui s'est toujours passionné pour la nature et l'environnement ?

Patrimoine, quand tu nous tiens..

Cette année, c'est un petit village situé à une vingtaine de kms de chez nous, qui a retenu notre attention,  suivez-nous à Nortkerque....